Acheter un appartement pour le louer : un bon ou mauvais plan ?

Mettre une maison en location permet d’avoir une source de revenus sans faire un travail physique. C’est une activité souvent prisée par certaines couches de la société telles que les personnes âgées, celles admises à la retraite ou toute personne à la recherche d’un complément de revenus ou pour diverses raisons. Les avantages sont certes nombreux, mais ce projet n’est pas sans inconvénients pour le propriétaire. Est-ce alors un bon ou un mauvais plan d’acheter une maison pour le louer ? La réponse dans cet article.

Les avantages de la location d’un appartement acheté

Acheter un appartement pour en faire un investissement locatif présente de nombreux avantages.

Avoir une autre source de revenus

Une maison mise en location est supposée vous rapporter un revenu mensuel. Celui-ci est permanent, régulier et permet après une période donnée au propriétaire de faire un bénéfice considérable sur l’investissement qui a servi à acquérir l’appartement.

Il est à noter que la location ne nécessite pas forcément un investissement de départ de la part du bailleur qui peut consentir à un prêt immobilier. Ainsi, il acquiert la maison à crédit et les loyers vont lui permettre d’honorer ses engagements auprès de la structure créancière. C’est une activité d’une grande rentabilité qui garantit une source de revenu supplémentaire à vie.

Avoir une retraite heureuse

Acheter une maison au moment où l’on est en fonction avec un bon salaire et la mettre en location est gage d’une retraite heureuse. En effet, les loyers perçus de façon mensuelle sont suffisants pour compenser le manque à gagner à cette étape de la vie où le seul moyen de survie reste souvent la pension. Le propriétaire qui a prévu cette solution pour pallier sa condition de retraité n’est plus frappé par le déficit financier qui devait être son lot. Il peut garder son rythme de vie avec son salaire réduit, car la grande partie de son revenu provient de son statut de bailleur.

Réaliser de grands projets

Une maison achetée dans le but d’un investissement locatif permettra d’avoir les ressources nécessaires pour le remboursement d’un éventuel prêt consenti, de réaliser certains grands projets sans opérer un changement dans les dépenses habituelles du foyer. Ainsi, les loyers cumulés sur plusieurs mois, voire quelques années, peuvent permettre de s’offrir le véhicule de luxe tant convoité, d’acquérir un autre appartement pour un objectif donné ou de faire voyager sa famille. Ils peuvent aussi faciliter les études onéreuses de vos enfants à l’étranger.

Les inconvénients de la location d’une maison achetée

Si acheter un appartement et le louer regorge de bénéfices pour le propriétaire, certains inconvénients sont à considérer.

Le non-paiement de loyer

La location tient tout son bénéfice des loyers perçus. Si le locataire qui intègre votre maison est de mauvaise foi et ne paie pas ce qui vous revient comme prévu, vos objectifs ne seront pas atteints. Certes, vous pourrez le faire sortir, mais selon le contrat qui vous lie et en attendant, vos plans se trouveront bouleversés.

Un autre risque lié au non-paiement ou à l’irrégularité de paiement est que vous pourrez être dérangé de le renvoyer de votre maison dans des cas extrêmes comme la perte d’emploi. L’intervalle de temps entre cette perte et un nouvel emploi peut être long et votre locataire pourrait ne pas avoir la certitude de rentrer en possession de tout ce qui est dû.

Toutefois, le propriétaire a la possibilité de forcer la libération des lieux en faisant appel à un huissier ou, en cas de résistance, de recourir à la justice.

Les plaintes venant de la copropriété

Un locataire peut devenir source d’indisposition aux habitants du voisinage. Il peut s’agir des nuisances visuelles ou sonores. Dans cette situation, si vous ne réagissez pas vite en tant que propriétaire et que les voisins portent plainte, vous serez interpellés. Il est alors conseillé de mettre en garde sans délai le locataire concerné et, s’il persiste, de mettre fin au contrat qui vous lie.

Un locataire qui décède

L’un des plus grands risques de la location de votre appartement est le décès du locataire. Cette éventualité donne une autre tournure au contrat qui vous lie à lui. Cependant, ce lien peut toujours exister, mais cette fois entre le propriétaire et les descendants, les ascendants ou encore le conjoint du défunt, selon le cas.

En somme, acheter un appartement pour le mettre en location est une bonne idée en raison des nombreux bénéfices pour le bailleur. Ce sont entre autres une source supplémentaire de revenus, une retraite heureuse ou la réalisation de grands projets. Avec l’investissement locatif, vous pouvez également bénéficier des nombreux avantages de la loi Pinel.

Néanmoins, cette idée ne manque pas d’insuffisances, car le locataire peut perdre son emploi et se retrouver au chômage ou décider volontairement de ne plus payer les loyers. Il est vrai que des actions peuvent être menées pour mettre fin à ces désagréments, mais ils ne sont pas à prendre à la légère.

Il convient donc de prendre en compte toutes les éventualités pour faire son choix.