Financer votre projet immobilier

Que ce soit dans le territoire belge ou ailleurs, l’acquisition d’une nouvelle maison nécessite souvent une excellente source de financement. En tant que projet, il est naturel que celui¬-ci soit bien planifié. Tout futur propriétaire doit connaître les meilleures méthodes qu’il peut utiliser afin d’acheter un logement. Cet article s’occupe justement de donner quelques pistes qui facilitent le financement d’un bien immobilier.

Faire un prêt auprès d’une banque : avec ou sans apport ?

Les ménages belges ont le choix de faire un emprunt en utilisant une partie de leur argent ou non.

L’importance du crédit immobilier avec apport

Il est toujours recommandé de mettre en valeur ses fonds propres quand on fait une demande de crédit immobilier. Ils ont beaucoup d’importance, car :

  • Ils permettent de payer quelques charges liées à l’achat d’une maison comme les frais de notaire.
  • Ils prouvent à l’établissement bancaire que l’emprunteur potentiel sait mettre de l’argent de côté. Ainsi, elle sera plus susceptible à lui accorder un prêt.

La plupart du temps, l’apport est obtenu grâce à l’épargne. Il peut également être le résultat d’un investissement locatif. Aussi, les donations ainsi que l’héritage peuvent en faire partie.

Bon à savoir : il est avisé de prévoir des fonds propres qui sont équivalents à au moins 10 % du prix d’achat du logement.

L’obtention d’un prêt immobilier sans apport

Compte tenu du prix actuel des appartements, amasser assez d’argent pour l’utiliser comme apport personnel peut prendre énormément de temps. Afin de venir en aide aux particuliers belges qui ont des revenus relativement modestes, les banques peuvent octroyer un prêt total ou prêt 125%.

Il s’agit tout simplement d’un crédit qui couvre entièrement l’achat du bien immobilier ainsi que les dépenses qui s’y rattachent. Par extension, cela signifie que l’on n’a pas besoin d’avoir ou utiliser des fonds propres pour acquérir une nouvelle maison. En plus d’une réduction d’impôts, le prêt 125% peut durer jusqu’à 360 mois. Cela laisse beaucoup de temps à l’emprunteur pour rembourser ses dettes.

Afin d’obtenir un prêt total, il est impératif d’avoir un dossier solide qui convainc facilement l’organisme prêteur. Ainsi, il doit contenir toutes les pièces justificatives requises et doit montrer que le candidat n’a pas eu d’incidents de paiement. Bien entendu, le dossier doit également refléter une excellente gestion des comptes de l’emprunteur.

Connaître sa capacité d’emprunt

Avant même de présenter un projet immobilier à un organisme prêteur, il faut déterminer le montant maximal que l’on peut emprunter. Avoir une idée de sa propre capacité d’emprunt permet de garantir que l’on peut rembourser le crédit qui est accordé par une banque.

Si jamais elle est plutôt faible, 2 choix s’offrent à l’emprunteur belge :

  • Soit, il cherche un bien immobilier qui correspond plus à ses ressources actuelles.
  • Soit, il doit augmenter le niveau de ses revenus afin de pouvoir régler correctement ses futures mensualités. À titre d’exemple, il peut chercher un 2e emploi qui lui génèrera des revenus additionnels.

De nos jours, il devient très simple de connaître sa capacité d’emprunt. En effet, plusieurs simulateurs en ligne sont consultables afin de la calculer. En plus de faire gagner beaucoup de temps, leur utilisation se fait en toute gratuité.