Zoom sur le comportement des utilisateurs des banques en ligne en France

Depuis presque deux décennies, les Français font face à la diversité des services bancaires proposés par les institutions en ligne. Ces dernières développent également leurs offres et gagnent du marché dans les autres pays européens comme le Royaume-Uni et l’Allemagne.
Comment se comporte le public européen, y compris les Français, face aux produits bancaires par internet ? Une étude, intitulée comScore, évalue et compare les attitudes des usagers de la banque par pays.
Anglais, Allemands, Espagnols, Italiens et Français : ces populations passent sous la loupe de comScore. Faisons le point sur le comportement des consommateurs bancaires en France dans la suite !

Visiter les sites des banques en ligne : quelle durée ?

Les heures passées par chaque internaute sur le web varient selon les raisons de sa connexion. La conclusion d’une vente en ligne ou les questions de fiscalité ne prennent pas autant de temps que l’accès à l’espace client de la banque en ligne par exemple.
• Sites des banques en ligne : L’étude comScore permet de découvrir que les Espagnols et les Français sont ceux qui passent le plus de temps sur internet pour les services bancaires. Ces consommateurs dépensent environ une cinquantaine de minutes par mois sur les sites de leurs établissements. Les Italiens arrivent au troisième rang, en passant à peu près quarante minutes devant leurs écrans. A noter que ces chiffres se basent sur les comportements étudiés durant le mois de mars.
• Autres services en ligne : Des sites permettent de réaliser du trading par internet. Pourtant, les Français ne ressentent pas beaucoup d’attrait pour ces plateformes. Les statistiques montrent en effet qu’ils n’y passent qu’un quart d’heure environ. Les sites de fiscalité ne bénéficient ainsi que de deux minutes de visites par mois en France. Les plateformes de banques en ligne restent alors de loin les plus visitées dans l’Hexagone.

Quels outils privilégient les consommateurs des banques en ligne ?

Ordinateurs, tablettes et téléphones mobiles permettent tous aux clients des banques de gérer leurs comptes. Ces outils facilitent la relation entre établissement et abonnés. Les tendances des appareils utilisés se différencient aussi selon les pays.

Préférence des Français

La plus grande partie des consommateurs bancaires en France utilisent en même temps le téléphone mobile et le PC. Cette frange atteint les 42 % des clients de la banque en ligne. Environ 33 % des Français se servent uniquement de leurs mobiles afin de consulter les sites bancaires. Pour ce faire, cinq applications restent à la disposition des utilisateurs. 25 % se penchent en revanche vers l’usage de l’ordinateur.

Qu’en est-il des autres Européens ?

Les Allemands suivent la même tendance que les Français et les Anglais : ils consultent les sites des banques en ligne via leurs PC au bureau. En route, les appareils mobiles prennent le relais. Quant à l’Espagne, comScore affirme que les usagers bancaires du pays préfèrent se servir de leurs téléphones. Il en est de même pour les Italiens.

Banques par internet : quelle audience ?

D’après l’étude comScore, 182 millions d’Européens se sont connectés à leurs établissements bancaires en ligne en mars. Ces usagers utilisent les offres en ligne pour la gestion rapide de leurs comptes. Cela inclut les opérations courantes comme les virements ou les opérations de paiement.
70 % de l’audience visitent les sites institutionnels. Quant aux plateformes de finances personnelles, plus de la moitié des utilisateurs bancaires les consultent. Ainsi, les clients facilitent le suivi de leurs comptes bancaires ou l’accès à leurs nouvelles cartes de crédit. Ils peuvent aussi payer leurs factures plus rapidement.
Moins d’abonnés gardent l’habitude de passer beaucoup de temps sur internet pour s’informer. On ne distingue que 38 % des clients à consulter régulièrement les sites informationnels sur les prêts, les fonds de placement et les assurances.