La revente d’un bien immobilier en LMNP : ce qu’il faut savoir

Les biens LMNP offrent plusieurs possibilités d’exploitation. Mis à part leur location à un gérant, on peut également les revendre sur le marché primaire ou secondaire. Il suffit d’avoir les connaissances suffisantes pour la vente et toutefois de recourir à un professionnel pour certains détails.

Comment revendre un bien immobilier LMNP ?

La revente d’un bien LMNP (loueur de meublé non professionnel) peut être motivée pour diverses raisons : changement de projet, simple envie de cesser l’activité, besoin de liquidité, etc. Chacun a ses raisons. Toutefois, il faut avoir certaines connaissances pour pouvoir opter pour la revente. Premièrement, comme toute vente d’immeuble, il faut établir un acte de vente avec l’acheteur. Ensuite, on peut vendre son bien immeuble, même s’il est encore sous contrat avec un gérant. Tout ce qui va se passer, c’est un changement de propriétaire. Il n’est donc pas nécessaire de mettre fin au contrat en cours. Enfin, il faut savoir qu’il existe deux sortes de marchés en matière de vente LMNP. Ainsi, on a le marché primaire et le marché secondaire.

Le marché primaire est destiné aux biens immobiliers neufs ou rénovés et remis à neuf. Les biens immeubles LMNP ayant déjà servi et qui présentent des traces d’usure sont donc mis sur le marché secondaire. Il est tout à fait normal que les bâtisses du marché primaire soient vendues à des prix élevés, tandis que celles du marché numéro 2 sont moins chères. En effet, le marché secondaire comprend des immeubles ayant déjà servi en une dizaine d’années. Il peut donc y avoir un grand écart entre les prix des locaux neufs et ceux déjà anciens. Néanmoins, chacun présente ses avantages propres. Les biens immobiliers neufs bénéficient par exemple d’une optimisation fiscale.

Pourquoi faut-il se tourner vers les services d’un professionnel ?

Il est important de toujours recourir aux services d’un professionnel dans le cadre de toutes activités immobilières, surtout lorsqu’il s’agit d’une vente. Les détails techniques ne sont pas maîtrisés par tout le monde. À titre d’exemple, c’est le dispositif Censi-Bouvard qui a permis une optimisation fiscale pour les bâtiments neufs (ou renouvelés) en LMNP. Par ailleurs, les conseils d’un spécialiste permettent aussi, par exemple, de savoir qu’en dessous de 10 ans d’existence, un logement en LMNP peut encore être mis sur le marché primaire.

Les conseils d’un professionnel sont précieux. Il faut savoir en tirer avantage et ne pas hésiter à en contacter un. La revente appartement Censi-Bouvard est réglementée par des règles spécifiques et bien précises. Il ne s’agit donc pas de faire d’erreur pour que la vente puisse profiter à l’acquéreur du bien. La loi Bouvard est un mécanisme d’investissement locatif. Il permet d’obtenir une réduction d’impôt. On encourage les investisseurs à opter pour des locaux neufs. Concernant les propriétaires, il faut le vendre sur le marché correspondant pour ne pas induire les clients en erreur. Un professionnel de l’immobilier pourra conseiller un rafraîchissement du bâtiment ou tout simplement une revente sur le marché secondaire en fonction de ses analyses.