Quelques conseils sur le rachat de crédit

Tout le monde peut bénéficier d’un rachat de crédit. Le rachat de crédit s’adresse à toutes les catégories sociales, aux professionnels, aux particuliers. On ne doit pas associer systématiquement le rachat de crédit à surendettement même ci celui-ci représente une solution. Beaucoup de personnes souhaitent juste alléger leur mensualités et rééquilibrer leur budget.

Avantages et inconvénients du rachat de crédit

La durée de remboursement reste l’inconvénient majeur, c’est un facteur à prendre en compte . Plus on réduira la mensualité, plus les coûts seront élevés et plus la durée de remboursement sera longue. Ne pas oublier qu’il est difficile d’obtenir un crédit pendant qu’un autre est en cours de remboursement. Plutôt que de toucher le fond, dans certaines situations, le recours à un regroupement de crédit est conseillé. Le fait que les crédits deviennent un crédit unique est plus facilement gérable pour les emprunteurs.

Le rachat de prêts en fait est bénéfique pour les foyers ayant contracté trop de crédit et qui n’arrivent plus à gérer leur budget, mais il s’avère aussi être bénéfique pour les personnes ayant contracté auparavant des crédits immobiliers à des taux élevés, cela leur permet de renégocier un crédit à un taux plus avantageux.

Les mensualités ainsi réduites libèrent un peu le budget, mais il faut toujours garder à l’esprit la durée de remboursement. Il ne faut pas hésiter à comparer les différentes offres de plusieurs organismes de rachat de crédit et trouver des conseils sur le rachat de créditsygma.

Quelles sont les raisons du refus d’un dossier?

Chaque organisme possède ses propres critères d’acceptation ou de refus. Le rachat de crédit engage l’emprunteur sur de longues durées et souvent les sommes empruntées sont importantes, par conséquent il existe un réel risque financier. Il est donc fréquent que des dossiers soient refusés.

  • Le motif souvent invoqué est un endettement trop important. Si après étude du dossier, le financement à la charge de l’emprunteur est trop lourd, l’organisme peut refuser le rachat de crédit. Il faut savoir que l’organisme de rachat tient compte aussi du taux d’endettement, il ne faut pas qu’il dépasse les 33% même si des exceptions existent.
  • Autre motif de refus, l’inscription du demandeur au Fichier central des chèques (FCC) ou au Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP).
  • Les emprunteurs propriétaires qui mettent leurs bien en garantie hypothécaires ont plus de facilité pour que leur dossier soit accepté, mais il arrive que la valeur du bien soit insuffisante ou presque égale au montant désiré, et là aussi il y a refus.
  • L’instabilité professionnelle est une cause de refus du dossier. Les demandeurs travaillant en CDI sous conditions qu’ils répondent aux critères se verront accepter leur dossier plus facilement. Les personnes en CDD, les intérimaires, les chômeurs auront beaucoup plus de difficultés à obtenir un rachat de crédit.