Fraude à la carte bancaire : comment l’éviter ? Comment bien réagir ?

La fraude à la carte bancaire est un véritable fléau en France. Piratage, vol d’une carte ou perte, les escrocs profitent de chaque occasion pour sévir. Est-il possible pour les victimes de récupérer leur argent ? Quelle règlementation bancaire y est relative ? Comment réduire le risque de fraude ? Nous vous apportons quelques explications.

Comment éviter une fraude à la carte bancaire ?

Premièrement, il est déconseillé d’effectuer un paiement en ligne via des ordinateurs publics. En outre, quel que soit l’ordinateur ou le smartphone dont vous vous servirez pour vos transactions sur internet équipez-les d’un antivirus.

Toujours concernant vos paiements en ligne, ouvrez un compte qui y est spécialement dédié auprès d’un établissement en ligne ou une néobanque. Veillez à ce que vos logiciels, applications et navigateurs internet et antivirus soient toujours à jour. Afin d’optimiser la sécurité de vos appareils.

Gardez vos coordonnés bancaires pour vous

Méfiez-vous des emails venant d’organismes fiables mais qui vous demandent vos coordonnées bancaires. Et ce, quels que soient les prétextes évoqués, il peut s’agir d’une tentative de « phishing ». N’hésitez pas à le signaler et ne communiquez en aucun cas vos numéros de cartes bancaires.

Qu’est-ce-que le « phishing » ? Un phishing ou hameçonnage a lieu lorsqu’un escroc envoie un email au nom d’un organisme public ou une banque. L’objectif de l’arnaqueur étant d’obtenir les données bancaires du récepteur afin de les utiliser pour effectuer des achats ou faire des retraits.

Victime d’une fraude : quelles réactions adopter ?

Si vous pensez être victime d’une fraude à la carte bancaire, la meilleure chose à faire est de contacter sans attendre votre banquier. Vous pourrez ainsi effectuer une demande de remboursement si le cas est confirmé.

Il est du devoir de la banque de rembourser en totalité les sommes débitées et les agios. Par ailleurs, si un découvert bancaire non autorisé a été généré par les opérations frauduleuses, la banque doit également assurer le remboursement.

En principe, la banque vous accorde un délai pouvant aller jusqu’à  13 mois pour la prévenir. Cependant, plus vite le problème est traité plus vite il est résolu. En sus, si vous dépassez les 13 mois, il ne sera plus possible pour vous de récupérer votre argent subtilisé.

La fraude à la carte bancaire : la France parmi les plus touchés

Selon les explications de la Banque Centrale Européenne, on recense un très grand nombre de cas de fraude à la carte bancaire en France. L’année 2016, le montant total des fraudes comptabilisées dans la zone SEPA a été évalué à 1,8 milliard d’euros. D’après toujours la BCE qui nous en informe dans son 5ème rapport.

La France, la Grande-Bretagne et le Danemark détiennent des records en termes de fraude à la carte bancaire. Environ 69 fraudes pour 1000 cartes bancaires ont été recensées en France contre 39 pour la Grande-Bretagne, et 34 pour le Danemark. L’année 2017, la carte bancaire française a été considérée comme le mode de paiement le plus fraudé.