Comment évaluer le reste à vivre suffisant ?

Un crédit vous engage pour plusieurs mois, voire des années, alors que, parallèlement, vous avez des charges fixes à honorer chaque mois. De ce fait, il est impératif d’évaluer précisément votre capacité de remboursement afin de maintenir un niveau de vie digne et d’éviter l’endettement excessif.

Le seuil de reste à vivre à respecter

Le seuil d’endettement tolérable est fixé à 30% de vos revenus. Cela inclut les mensualités de vos prêts mais aussi les factures d’électricité, de gaz, le loyer, les abonnements, les frais de scolarité. Bref, ce sont les charges incompressibles. En réalité, tout dépend de votre situation, professionnelle mais surtout personnelle. L’évaluation est réalisée par individu qui compose le ménage, c’est l’unité de consommation. Au-dessus de 600€ par tête, vous êtes dans une situation saine. A moins de 400€, votre cas se complique et vous pouvez être considéré comme mal-endetté. En dessous de 100€, vous êtes surendetté.

La simulation de crédit, un outil qui évite le surendettement

La première chose à faire est de limiter vos engagements selon vos capacités réelles. Avant de souscrire un crédit supplémentaire, réalisez toujours une simulation de crédit qui vous permet d’avoir une projection précise de vos mensualités. Les simulateurs prennent déjà en compte votre taux d’endettement actuel, toutes charges comprises.

L’intérêt de passer par un simulateur est aussi de pouvoir comparer les offres de crédit. De nombreux simulateurs constituent en effet des comparateurs d’offre. De plus, le résultat se base sur le TAEG ou taux effectif global qui englobe les taux d’intérêt de base mais aussi les frais annexes tels que frais de dossier et frais d’assurance.

Le rachat de crédit, solution ultime

Pour restructurer vos dettes lorsqu’elles tendent à exploser, il existe un moyen efficace, le rachat ou regroupement de crédit. Il s’agit de trouver un organisme financier qui accepte de payer le capital restant dû et les intérêts par anticipation afin de vous proposer un nouveau contrat avec de nouvelles conditions. Vous bénéficiez d’un taux plus faible mais également d’une échéance prolongée pour diminuer sensiblement vos mensualités.

Les applis de gestion budgétaire

De plus en plus d’applications proposent une aide pour la gestion budgétaire des ménages. Il s’agit d’appli destinée à rendre compte des dépenses engagées tout en vous alertant lorsque le seuil de dépense tolérable est dépassé. Ces outils encadrent les opérations que vous réalisez afin de maintenir votre équilibre budgétaire.